La circoncision de Bernhard Schlink

Publié le par Angie

Ma dernière lecture est une nouvelle de Bernhard Schlink, La circoncision, dont le résumé m'avait interpellé...

 

Présentation de l'éditeur

 

Cinquante ans après la Seconde Guerre mondiale, Andi, un jeune Allemand, et Sarah, une Juive dont la famille est rescapée d'Auschwitz, tentent de vivre leur amour malgré le poids du passé.

 

Ma petite pensée

 

Comme je le disais, le résumé de la nouvelle m'avait beaucoup intéressé et donné l'envie d'en savoir un peu plus. Et en effet, on y découvre une étude de la nature humaine et des relations que des êtres peuvent entrenir et la façon dont ils le font très intéressante et approfondie.

 

L'auteur, nous expose la vision d'un couple dont les origines sont différentes. Une juive new-yorkaise avec sa famille juive et amis juifs. Et un allemand, sans vraiment de religions mais dont le passé de son pays pèse lourd voire trop lourd. Car malgré les années, les préjugés restent et Andi a beaucoup de mal à se faire accepter tel qu'il est, un simple jeune homme.

 

C'est tout ce malaise que l'auteur décortique et explique. Cette lecture n'est ni captivante ni passionnante mais très intéressante. Par ailleurs, j'ai beaucoup aimé le style de l'écrivain ce qui m'incite à découvrir d'autres de ses oeuvres telles que Le liseur qui a été adapté, il a y peu au cinéma.

 

Cependant, j'ai trouvé la fin de la nouvelle un peu baclée, le ressenti de Sarah face au choix d'Andi n'a pas vraiment été abordé, j'ai trouvé cela vraiment dommage...

 



Cette nouvelle a été lue dans le cadre du Challenge 2 € de Cynthia et A. B. Pal de Resmiranda.

 

 

 

 

 

Publié dans Challenges

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Luna 20/03/2011 11:20



Je trouve que "le Liseur" est réellement un livre magique : Bernhard Schlink sait si bien parler des sentiments, c'est incroyable !!


L'histoire en elle-même peut être assez dérangeante (vision personnelle) : le nazisme et l'amour "différent" gène beaucoup de personne... Mais c'est fait avec une telle beauté des mots que ça
passe tout seul ! (ce qui n'est pas de cas de tant de livre que ça finallement : Nabokov écrit merveilleusement, mais son livre Lolita me dégoute profondément...)


Je viens d'ailleurs de publier mon avis sur "Le Liseur" de Bernhard Schlink sur mon blog...


 


Joli article, je reviendrais ;)


Bonne continuation !!



Mélopée 05/01/2011 19:19


Voilà une histoire qui a l'air bien intéressante !


Angie 19/01/2011 22:55



Oui l'approche que fait l'auteur du poids du passée sur les générations suivantes est très instructive. je trouve qu'il ferait un bon sujet d'école!! d'ailleurs c'est peut-être le
cas...



La plume et la page 23/12/2010 22:05


A part le "Liseur" je ne connais rien de l'oeuvre de cet auteur... Tu m'incites à me jeter dans cette lecture.


Angie 30/12/2010 19:50



Et le liseur tu en a pensé quoi ? car je pensais le lire... un jour!!