Fog de James Herbert

Publié le par Angie

FogAfin de commencer mon année littéraire tranquillement, je me suis dit pourquoi pas continuer mes challenges inachevés et lire toutes ces petites merveilles qui m'attendent depuis presque un an !! ça sera donc avec James Herbert et son effroyable Fog, que je débuterai mon année...

   

**************************** 

 "Cela commença par un tremblement de terre. Dans la confusion, au milieu des cris des victimes, personne ne prêta vraiment attention à ce brouillard jaunâtre qui s’échappait de la terre éventrée et que le vent eut tôt fait d’emporter vers la campagne anglaise. Puis des massacres inexplicables, déments, furent signalés sur le passage de la nappe de brouillard. Elle se mit à croître, progressant inexorablement vers les zones les plus peuplées d’Angleterre…"
 

****************************

 Je ne dirai qu'une seule chose ou du moins je commencerai par cela... ouah!! Comme le dit si bien Stephen King, « James Herbert ne se contente pas de nous interpeller, il nous attrape par le col et nous hurle en pleine face ». Et en effet, je me suis pris une grosse claque d'horreur dans la tête si je puis m'exprimer ainsi.

 L'histoire est écrite, les descriptions si bien faites que je pouvais aisément imaginer les scènes d'horreur et les toucher du bout du doigt!  Le récit est relativement limpide, si bien, que j'ai pas vraiment vu les pages défiler.

 En effet, dès le 1er chapitre, nous sommes happés par un tremblement de terre sans précédent qui englouti la moitié d'un village et qui libère l'objet de tout le roman, une sorte de brouillard jaunâtre qui a la particularité de rendre les gens fous au point de tuer son prochain ou porter atteinte à sa propre vie.

 Ce sont des scènes de cet acabi qui vous sont proposées tout le long du livre avec à chaque fois de nouveaux personnages et de nouvelles histoires. Seul un personnage voire deux sont récurrents. Le premier, le héro presque ordinaire, John Holman qui travaille pour le gouvernement afin de receuillir des informations concernant des sites suspects au niveau environnemental, est également le premier à faire face à cet étrange brouillard et à en réchapper tout comme le second personnage qui n'est autre que sa chérie, la douce Casey...

Les personnages ne sont pas plus attachants que cela mais on ne souhaite pas non plus qu'il leurs arrive malheur.

Ce sont donc ces personnages qui vont devenir bien malgré eux le fil conducteur du récit. Un récit qui je l'avoue n'est pas destiné à tout les publics, certaines scènes sont violentes et du fait des descriptions, l'imagination fait bien son chemin... Il est certain que les âmes sensibles feraient mieux de s'abstenir et les autres découvrir ce roman palpitant mais j'avoue qu'à un certain moment l'histoire traine un peu en longueur! Mais fort heureusement, ce sentiment ne m'est apparu qu'au dernier quart du livre. Et fini aussi par passer assez vite!! Dernier point à préciser, ce roman n'a rien à voir avec les Fog cinématographiques...

Ce livre a été lu pour 3 challenges... dont 2 de terminés malheureusement...

Dans le cadre de The dark Side Challenge, A. B. PAL et Milady.

Publié dans Challenges

Commenter cet article