L'élégance du hérisson

Publié le par Angie

Voilà ma toute dernière lecture, L'élégance du hérisson de Muriel Barbery. C'est à la suite du film que j'ai souhaité découvrir le livre alors voici une petite présentation et mon opinion qui s'avèrera nuancé...

Résumé du livre :
 

"Je m'appelle Renée, j'ai cinquante-quatre ans et je suis la concierge du 7 rue de Grenelle, un immeuble bourgeois. Je suis veuve, petite, laide, grassouillette, j'ai des oignons aux pieds et, à en croire certains matins auto-incommodants, une haleine de mammouth. Mais surtout, je suis si conforme à l'image que l'on se fait des concierges qu'il ne viendrait à l'idée de personne que je suis plus lettrée que tous ces riches suffisants.
Je m'appelle Paloma, j'ai douze ans, j'habite au 7 rue de Grenelle dans un appartement de riches. Mais depuis très longtemps, je sais que la destination finale, c'est le bocal à poissons, la vacuité et l'ineptie de l'existence adulte. Comment est-ce que je le sais ? Il se trouve que je suis très intelligente. Exceptionnellement intelligente, même. C'est pour ça que j'ai pris ma décision : à la fin de cette année scolaire, le jour de mes treize ans, je me suiciderai."


Mon opinion,
Je connaissais l'issue du livre et la manière dont la narration serait menée. J'ai cependant apprécié son ensemble. En effet, l'alternance entre les points de vue de Renée, concierge très cultivée et Paloma, petite fille de riche surdouée sont intéressants! L'histoire vu par Renée est racontée comme un roman, alors que celle perçut par Paloma,sous forme d'un journal.
Ce qui est également intéressant se sont les caractéristiques des différents personnages même si les riches sont particulièrement malmenés dans leur façon d'être!!! Il y a de grandes disparités entres les personnages principaux et tous ceux qui gravitent autour. Seuls quelques-uns ont les bonnes grâces de l'auteur, Mr. Ozu, le riche japonnais aussi cultivé que distingué, Mme Lopez, la meilleure et seule amie de Renée, la future vétérinaire que l'on croise rapidement ainsi que le jeune Artens, une fois qu'il a déménagé. 
En parallèle, je n'ai pas du tout aimé les pensées philosophiques de Renée, trop longues et compliquées à suivre!! L'écrivaine y fait un déballages d'auteurs, de pensées et de vocabulaire!! J'ai trouvé cela prétentieux et pédant! Je me sentais stupide et inculte à la fin de ces chapitres! A force, je les ai tout simplement passé car inintéressant pour le déroulement de l'histoire!
Pour revenir à cette dernière, j'ai trouvé la fin rapide mais légitime! Le rapprochement imminent entre Kakuro et Renée y est plus que suggéré même si cette tragédie frappe à ce moment!! Mais celle-ci reste essentielle puisqu'elle va permettre à Paloma de revoir ses plans et surtout de mûrir...
Pour finir, ce roman me fais penser à des livres typiquement scolaires mais il reste agréable à lire du fait de l'originalité de l'histoire!! Cependant, il ne sera pas mon roman de l'année!!! Par ailleurs, je préférerait presque le film au livre... au moins il n'y avait pas ces fameuses pensées philosophiques!! Film qui soit dit en passant avait plutôt bien respecté la trame du livre! Alors, bonne lecture...


Smiley emoticone msn lis un livre.gif


Publié dans Lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gi 11/11/2009 21:10


J'ai bien envie de le lire...


Angie 12/11/2009 00:18


comme je l'ai dit à part les épisodes philosophiques, l'histoire est intéressante... alors je ne vous souhaite qu'une chose, bonne lecture!!